Destination Danse

Programme

DD_004.png

À propos

Destination Danse est une conférence dansée imaginée et créée par Dominique Porte en collaboration avec le dramaturge Armando Menicacci et les interprètes.
Cette nouvelle création propose un voyage à travers le temps et la danse qui nous rend curieux sur cet art de la scène qu’est la danse, et le métier de danseur-se. Comment naît l’envie de bouger ? D’où vient ce plaisir ? Dans quels contextes danse-t-on ?

Avec le désir de s’adresser de nouveau aux plus jeunes, la chorégraphe s'inspire de l’histoire personnelle des danseurs pour parler de celle de la danse. En leur donnant la parole, elle aborde la danse par le vécu de ceux et celles qui la font. La complicité qu’elle construit avec les danseurs, Marie Mougeolle, Bernard Martin, façonne cette nouvelle création offerte pour un public à partir de 8 ans.

Destination Danse côtoie l’aspect pédagogique et historique avec un esprit de performance ludique et créatif. Cette simplicité d’intentions a pour but de rendre la danse et son histoire inspirante et contagieuse pour tous : une version visuelle et animée de l’histoire de la danse et le partage de moments clefs de l’histoire, dans lesquelles la danse s’est affranchit d’un style pour en créer un autre et continue de le faire.

IMG_2658.PNG

Crédits

Une création de Dominique Porte

en collaboration étroite avec les danseurs et l’Histoire de la Danse.

Chorégraphie et mise en scène
Dominique Porte

Interprètes
Dominique Porte, Marie Mougeolle et Bernard Martin

​Histoire et texte 
Dominique Porte, Marie Mougeolle et Bernard Martin

Directrice des répétitions
Ève Garnier

Dramaturge
Armando Menicacci

Conception des éclairages et des costumes
Roxanne Bédard

Directrice technique et Régisseur
Roxanne Bédard

Destination Danse a reçu le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts de Montréal. Cette production a aussi reçu l’appui de la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, du Domaine Forget et de SIT (Scènes Interactives Technologiques). Destination Danse a bénéficié du programme Une École montréalaise pour tous.

DPSD_logo_edited.png

Les œuvres de sa compagnie ont été présentées à l'échelle locale et internationale. En voulant affirmer son propre « Système D »,  en faisant autant référence à l’initiale de son prénom qu’aux différents systèmes qu’elle développe dans ses idées chorégraphiques, elle affirme un esprit créateur qui se débrouille, s'adapte et invente constamment, en devenant directrice artistique de sa compagnie en 1999 :  Système D/Dominique Porte.  À sa surprenante frénésie créatrice s’allient au fil des œuvres le talent de collaborateurs et de compositeurs reconnus tout comme le soutien de coproducteurs nationaux et internationaux.

Dominique
Porte

Marie
Mougeolle

Bernard
Martin

Dominique Porte s’est d’abord taillé une solide réputation comme interprète. Intense, précise et virtuose, elle applique aujourd’hui ces mêmes qualités à sa démarche chorégraphique, amorcée en 1993 par un premier solo, Codine. Depuis août 1999, elle est directrice artistique de sa compagnie, Système D / Dominique Porte dont les spectacles ont été appréciés tant au Canada qu’en Europe et à New York, notamment au Festival international de nouvelle danse et à l’Agora de la danse à Montréal, au Festival Danse Canada à Ottawa, à la Biennale du Val-de-Marne en France et au Centre d’arts Vooruit à Gand en Belgique. Fascinée par la géométrie du corps et sa logique interne, Dominique Porte développe une gestuelle à la fois abstraite et émotive, qui lui sert de levier pour explorer des thèmes bien précis, liés à la communication, au rapport à l’autre et à la perception des sens. Une relation artistique fructueuse avec le compositeur Laurent Maslé et la musique interprétée en direct caractérise aussi son parcours. Très en demande, elle multiplie également les projets à l’extérieur de sa propre compagnie.

Ballerine de formation, Marie Mougeolle a étudié en France auprès de Christian Bernard puis à l’Université Européenne de la Danse Jennifer Goube à Paris. Marie Mougeolle s'installe à Montréal en 2010 et obtient une maîtrise au Département danse de l’UQAM en 2014. Elle développe parallèlement sa première création en solo présentée en France et au Vietnam. En 2015, elle s’associe avec Liane Thériault et crée Mine de rien à l’offta. Comme interprète, elle collabore avec Katya Montaignac et Sophie Corriveau, Les Sœurs Schmutt, Sarah Dell’Ava, Helen Simard et Eduardo Ruiz Vergara. Elle est aussi professeure à l’ESQ et à l’ECDM.

Bernard Martin a entamé sa carrière en 1991 aux Grands Ballets Canadiens de Montréal où il a dansé des oeuvres de George Balanchine, Fernand Nault, Jirí Kylián, Nacho, Duato, James Kudelka, Ohad Naharin et Mark Morris. De 1997 à 2000, il est danseur pour Montréal Danse, où il touche à un répertoire plus moderne et théâtral et danse des oeuvres de José Navas, Paula de Vasconcelos, Danièle Desnoyers, Susan Marshall et Dominique Porte. En 1998, il prend part à la tournée européenne de l'oeuvre Eironos du chorégraphe Jean-Pierre Perrault. En 2001, il se joint à La La La Human Steps. Il a pris part à la tournée mondiale de la pièce Amelia et de son adaptation à l'écran, et de l'opéra Les Boréades produit par l'Opéra National de Paris au Palais Garnier et à la Brooklyn Academy of Music à New York. Après Cortex en 1999, Exit est sa deuxième collaboration avec Système D / Dominique Porte.